Les chercheurs

 

- Serge Tcherkézoff : Serge_Tcherk_zoff

directeur d'études à l'EHESS. A pour domaines de recherche la déconstruction historique de la vision européenne de l'espace "Pacifique", "Océanie", et de ses subdivisions ("Mélanésie", "Polynésie"...), la révision des récits occidentaux sur les premières rencontres avec les Polynésiens et l'histoire des théories holistes en anthropologie sociale. A pour terrain les Samoa depuis 1981. Pour plus d'informations, sa page personnelle sur le site du CREDO :

http://www.pacific-credo.fr/index.php/fr/serge-tcherkezoff

 

 

- Simonne Pauwels : Simonne_Pauwels

chargée de recherche au CREDO (Centre de Recherche et de Documentation sur l'Océanie). A pour domaines de recherche la parenté, les relations de germanité et l'organisation sociale et rituelle. A pour terrain le Pacifique Sud et et l'Indonésie de l'Est.

 

 

 

- Lorenzo Brutti : Lorenzo_Bruttiingénieur de recherche au CNRS. A pour domaines de recherche l'anthropologie visuelle et multimédia, le cinéma ethnographique, l'anthropologie de l'objet, le rituel, le mythe et la psychologie sociale. A pour terrain la Papouasie et la Nouvelle-Guinée.  

 

 

 

- Françoise Douaire-Marsaudon : directrice de recherche au CNRS. A pour domaines de recherche les rapports entre la construction socio-politique et la formation de la personne dans les systèmes hiérarchisés. Elle s'intéresse également aux questions de sexe/genre, la sexualité, l'identité culturelle, mais aussi à la parenté, à la mémoire et à l'histoire. Elle a pour terrain la Polynésie occidentale et plus particulièrement Tonga, Wallis et Futuna.

 

Sandra_Revolon- Sandra Revolon : maître de conférence à l'université de Provence.  A pour domaines de recherche l'art, l'esthétique et la technologie culturelle. A pour terrain les îles Salomon.

 

 

 

 

Serge_Dunis- Serge Dunis : professeur aggrégé d'anglais à l'université de Polynésie française et civilisationniste. A pour domaines de recherche les sociétés traditionnelles du Pacifique. A pour terrain les Maoris de Nouvelle-Zélande.

 

 

 

 

Bruno_Saura- Bruno Saura : professeur de civilisation polynésienne à l'université de Polynésie française. A pour domaines de recherche les traditions orales, mais aussi les questions politiques, ethniques et religieuses à Tahiti à l'heure actuelle. Ses travaux portent essentiellement sur les ïles-Sous-le Vent.

 

 

 

 

 

- Anne Lavondès : anthropologue à l'ORSTOM en 1990. Elle s'intéresse à la question de l'identité en Polynésie, mais aussi à la religion.  

 

Marie_No_lle_Ottino_Garanger- Marie-Noëlle Ottino-Garanger : docteur en préhistoire, ethnologue et anthropologue. Elle a pour domaine de recherche le tatouage polynésien aux îles Marquises.

 

 

 

 

 

- Jean-François Baré : directeur de recherches à l'IRD. A pour thèmes de recherche l'anthropologie historique appliquée aux questions de politique publique et de développement, mais aussi  à l'anthropologie historique et plus particulièrement  à Tahiti, dans le Pacifique insulaire et à Madagascar. Il a pour aire de référence La Réunion, Madagascar, le Pacifique polynésien, le Pacifique Sud et Tahiti. Pour plus d'informations à son sujet, on peut se référer à sa page personnelle sur le site de l'université Paris 1 :

http://recherche-iedes.univ-paris1.fr/membres/membres-permanents/bare-jean-francois/article/89

 

S_bastien_Galliot- Sébastien Galliot : post-doctorant en anthropologie. Lauréat du prix OBSERVATOIRE NIVEA/CNRS en 2008, visant à récompenser des jeunes chercheurs en Sciences Humaines et Sociales sur le thème « la peau en tant qu’enjeu de cultures et de sociétés».  Il a pour principal thème de recherche le tatouage aux Samoa comme rite de passage.  

 

 

 

Louise_Peltzer- Louise Peltzer : linguiste tahitienne et professeur à l'université de Polynésie française, dont elle est la présidente jusqu'au 29 juillet 2011. 

 

 

 

 

 

Edgar_Tetahiotupa- Edgar Tetahiotupa : docteur en anthropologie sociale et culturelle. Ses recherches portent sur le bilinguisme, et les liens entre les cultures du Pacifique et du continent américain.

 

 

 

 

 

- Bernard Rigo :  philosophe, docteur en anthropologie culturelle. Enseignant à Tahiti depuis 1982, il est responsable du Laboratoire de recherche en sciences humaines de Polynésie française (LARSH). Il a pour thèmes de recherche la relation entre le sacré et le syncrétisme en Polynésie mais aussi l'identité culturelle.  

 

 

Les laboratoires

 

- Le CREDO : CREDO

Centre de recherche et de documentation sur l'Océanie. Le CREDO est un centre de recherche et de documentation pluridisciplinaire dans les domaines de l'anthropologie sociale et culturelle, de l'histoire et de l'archéologie. Le centre possède trois secteurs d'acteurs : le premier s'applique aux activités de recherche en anthropologie, histoire, ethno-archéologie et linguistique centrées sur l'Océanie (Australie, Mélanésie, Micronésie, Polynésie); le second porte sur les activités d'enseignement dispensées dans le cadre du département d'anthropologie de l'Université de Provence  et de la formation Master et doctorale de l'EHESS; tandis que le troisième concerne le centre de documenation sur les sociétés océaniennes.

Adresse du site du laboratoire : http://www.pacific-credo.fr/index.php/fr/home



- Laboratoire GDI : GDI

Gouvernance et développement insulaire. Le laboratoire GDI pluridisciplinaire regroupe des chercheurs des sciences de la société (droit, économie, gestion, histoire, géographie…) autour des notions de "gouvernance" et de "développement insulaire" en Polynésie et dans le Pacifique. L'objectif du laboratoire est d'étudier les modes d’organisation et de régulation des activités tant publiques (institutions politiques et administratives) que privées (entreprises, marchés, transferts) à travers les notions-clé de "gouvernance", "identité" et "développement".

Adresse du site du laboratoire : http://www.upf.pf/Laboratoire-GDI.html

 

- Laboratoire EAST : EAST

Sociétés traditionnelles du Pacifique : fondements culturels, histoire et représentations. Le laboratoire EAST a pour volonté de renouveler les connaissances du Pacifique en revisitant la généalogie des Austronésiens, ce qui suppose de mieux cerner la diversification des sites, des sociétés, des langues, des mythes et des arts dans cette zone géographique.

Adresse du site du laboratoire : http://www.upf.pf/Laboratoire-EAST.html

 

 

Les enseignements



INALCO- L'INALCO : Institut national des langues et civilisations orientales. L'Inalco propose des cours de tahitien (niveau licence et master), mais aussi des cours de civilisation polynésienne.



EHESS- L'EHESS : Ecole de hautes études en sciences sociales. L'EHESS propose une formation en anthropologie  avec une spécialisation à l'aire culturelle océanienne. (niveau master)